Témoignage client : FOXO

INTERVIEW
MATHIEU THIRION - DIRECTEUR GÉNÉRAL ASSOCIÉ FOXO

 

Mathieu Thirion a plus de dix ans d’expérience dans le BTP. Après avoir été Conducteur de travaux dans la filiale « route » d’un grand groupe de BTP, il intègre la division « Immobilier construction » d’une société de service en recrutement. Il y développe des compétences en matière de commerce et de service, avant de devenir directeur de filiale au sein d’un groupe spécialisé dans l’aménagement de bâtiments. C’est là qu’il y rencontre ses deux futurs associés : l’un dirige la filiale « CVC Plomberie » et l’autre le bureau d’études en électricité. Tous trois rencontrent des difficultés à trouver des compétences externes pour réaliser leurs projets. Constatant qu’il manque notamment, en France, des bureaux d’études spécialisés dans l’exécution de chantiers, ils décident de créer leur propre structure, Foxo, autour de deux valeurs fortes : la qualité et l’intelligence du service apportées aux équipes de chantier.

24 rue Robert Desnos - 69120 VAULX-EN-VELIN
Bureau d’études en électricité, créé en avril 2017
3 dirigeants associés, et 5 ingénieurs d’études
Dirigeants : Steve Bancillon, Guillaume
Raspail et Mathieu Thirion

 

Votre entreprise vient pour la première fois d’utiliser la solution BIMelec d’ALPI. Pouvez-vous nous parler de ce projet ?

Nous sommes un bureau d’études spécialisé dans l’accompagnement de chantiers en phase d’exécution. Nous intervenons sur des projets de toutes tailles, principalement pour des bâtiments tertiaires. Depuis avril, nous participons à une opération particulièrement complexe : la construction de la nouvelle unité hospitalière de Seynod, pour le Centre Hospitalier Annecy Genevois (CHANGE), en Haute-Savoie. Ce projet est piloté par Bouygues. L’installateur électricien du chantier, Duret Électricité, nous a demandé de réaliser les études en courant fort et courant faible, mais aussi de lui fournir les documents nécessaires à la conduite des opérations (plans de câblage, synoptiques, bilans de puissance, notes de calcul, etc.). Il nous a également chargés de créer les gabarits électriques du chantier sous Revit®. En effet, le centre hospitalier imposait que celui-ci soit entièrement conçu à partir d’une maquette 3D, pour permettre le suivi des travaux et l’exploitation du site. C’est dans ce contexte que nous avons été amenés à utiliser la solution BIMelec d’ALPI.

Pourquoi avec choisi la solution BIMelec ?

BIMelec nous permet de nous concentrer sur notre métier : l’étude d’exécution et l’optimisation des plans.

Nous ne voulions pas faire du BIM pour faire du BIM. Nous voulions apporter de l’intelligence à la maquette numérique et voir comment celle-ci pouvait mieux répondre à nos attentes et à celles de notre client. Les chefs de chantiers sur le terrain souhaitent avoir des interlocuteurs compétents, mais aussi capables de leur fournir rapidement des plans ou des notes de calculs précis et sans erreur. La solution BIMelec permet d’automatiser la saisie des données, de dimensionner tous les équipements et d’optimiser le câblage de l’installation. En cas de modification des plans, les informations sont reportées dans la maquette numérique. Grâce à cette solution, nous sommes devenus encore plus réactifs. En gagnant du temps dans la production de documents précis et fiables, nous pouvons nous concentrer sur notre métier : l’étude d’exécution et l’optimisation des plans.

Quels usages aviez-vous des produits ALPI avant d’acquérir la solution BIMelec ? Et quelles fonctionnalités vous ont convaincu ?

Nous utilisions déjà le logiciel Caneco BT, pour la conception automatisée d’installations électriques basse tension. Comme nous en étions satisfaits, il nous a semblé naturel de travailler avec la solution complète BIMelec, qui permet d’intégrer le lot électrique dans la maquette numérique. Avant d’acheter cet outil, nous l’avons comparé à ce que faisaient d’autres éditeurs et c’est celui-ci qui nous a le plus séduits. En effet, il ne s’agit pas d’une simple compilation de logiciels. Des passerelles permettent de faire communiquer les différents modules entre eux et de garantir la cohérence des informations tout au long de l’exécution du chantier.

Êtes-vous satisfaits de la solution BIMelec ?

Tout à fait. Au départ, cela peut paraître un peu contraignant d’avoir à jongler avec plusieurs plateformes, mais, une fois qu’on a compris comment fonctionne cette boîte à outils, elle se révèle très pratique. Ainsi, nous pouvons basculer rapidement des plans de câblage aux notes de calcul et aux bilans de puissance, puis réimporter toutes ces données dans Revit®, sans avoir à renseigner à chaque fois les mêmes informations.
Cela évite les erreurs de saisie. De plus, les modifications de dimensions sont faciles à intégrer, ce qui est très utile pour optimiser les plans. Au sein de l’unité hospitalière de Seynod, par exemple, nous devions définir l’emplacement précis des équipements électriques pour réduire au maximum les chemins de câbles. Le BIM devient un outil au service du chantier, et non plus une contrainte.

Ce qui nous plaît dans BIMelec, c’est d’avoir un outil au service du chantier !

Avez-vous été accompagnés pour le déploiement de cette solution ?

L’accompagnement personnalisé d’ALPI et de Sozais, société spécialisée dans le BIM, a été très bénéfique. Cela nous a permis de gagner beaucoup de temps sur notre métier et de sécuriser le chantier. Cet accompagnement nous a immédiatement apporté l’expertise nécessaire pour mener à bien ce premier projet BIM. Aujourd’hui, nous sommes à l’aise avec la solution BIMelec. Nous nous apprêtons d’ailleurs à l’utiliser sur un autre chantier : celui de Notre- Dame-des-Anges, un ensemble comprenant une école et des bureaux près de Lyon, pour la Société d’Équipement du Rhône et de Lyon (SERL).

Que retenez-vous de cette première utilisation de BIMelec ?

Cette solution nous permet de réaliser des études précises et de qualité, tout en apportant de l’intelligence dans les process. Aujourd’hui, prendre le train du BIM devient essentiel pour tous les acteurs d’un chantier. L’enjeu : faire en sorte que le BIM soit avant tout un outil au service du chantier. C’est ce vers quoi, chez Foxo, nous voulons aller.

Cette solution nous permet de réaliser des études précises et de qualité, tout en apportant de l’intelligence dans les process.